VMware – Choisir le vSCSI Controller

Au moment de créer une VM nous avons plusieurs choix à faire, comme celui du choix du SCSI Controller. Mais quels sont les différences, pourquoi certains ne sont pas recommandés, ce sont surement des questions que vous vous êtes posé et ce post devrait vous aider à y voir plus clair.

En cas de doute il suffit de prendre celui coché par défaut, car lorsque vous sélectionnez le système d’exploitation il va y avoir une sélection automatique en rapport.

Petit récapitulatif :

  • BusLogic – C’était l’un des premiers contrôleurs vSCSI émulés disponibles sur VMware, réservé pour les anciennes versions de Windows, il n’est plus utilisé aujourd’hui.
  • LSI Logic Parallel (anciennement connu comme LSI Logic) – C’était l’autre contrôleur vSCSI émulé disponible à l’origine sur VMware. La plupart des OS disposaient d’un driver prenant en charge une queue depth de 32, il est devenu un choix très courant.
  • LSI Logic SAS – Il s’agit d’une évolution du driver parallèle qui a commencé à gagner en popularité lorsque Microsoft a exigé son utilisation pour MCSC dans Windows 2008 ou plus récent.
  • VMware Paravirtual (aka PVSCSI) – Ce contrôleur vSCSI est conçu pour la virtualisation et a été conçu pour supporter un débit très élevé avec une utilisation CPU très faible et est donc le pilote le plus efficace. Dans le passé, il y avait des problèmes s’il était utilisé avec des machines virtuelles qui ne faisaient pas beaucoup d’IOPS, mais cela a été résolu dans vSphere 4.1.
  • AHCI SATA – Il s’agit d’un nouveau contrôleur disponible depuis vSphere 5.5 avec VM version 10. Il permet de connecter une grande quantité de storages à une machine virtuelle, mais n’a pas été conçu pour être aussi efficace que les contrôleurs logiques PVSCSI ou LSI, il ne devrait donc pas être utilisé avec des applications sensibles à la performance.

VMware a évalué les performances de PVSCSI et LSI Logic et les résultats de l’expérience montrent que PVSCSI améliore considérablement l’efficacité du processeur et offre un meilleur débit pour les charges d’I/O lourdes. La différence d’utilisation du CPU entre LSI et PVSCSI à des centaines d’IOPS est négligeable, mais à un plus grand nombre d’IOPS PVSCSI permet d’économiser beaucoup de cycles CPU.

L’utilisation du contrôleur PVSCI oblige l’utilisation d’un driver VMware sous peine de ne pas voir le disque.

  • Ajouter un Floppy
  • Browser les Datastores
    • vmimages (Dossier)
    • floppies
    • pvscsi-Windows2008.flp (Tout les OS Windows depuis 2008)

Pour ceux souhaitant intégrer le driver dans un ISO par exemple, ci-dessous vous pouvez télécharger le pilote dans différents formats :



...BofBienTrès BienTop ! (Soit le premier à voter)
Loading...

Mathieu

Je suis actuellement Ingénieur Système spécialisé dans le design d'environnements cloud virtualisés. Adepte des technologies de VMware, Nutanix, Citrix ou Microsoft je propose à travers ce blog diverses astuces de troubleshooting.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *